La vie c’est maintenant, ne laisse pas la société te dicter qui tu es.

En entamant ma jeune vie d’adulte et de femme, je réalise que ce que les gens nomment la « vraie vie » me semble plus faux que jamais. Que de vouloir grandir et de réussir dans ce leurre argenté, cette société désuète qui brime notre créativité, me donne froid dans le dos. Et je m’y perds. Je me perds dans les attentes et les conventions, dans les normes et les responsabilités, dans les conformités et les rêves d’enfance mis de côté.

L’urgence de réussir et de faire parti des grands d’une société superficielle engendre une force omniprésente me contraignant à mettre de côté mes aspirations profondes. Des phrases telles que : « T’es encore au Cegep à 22 ans? », « Tu vas faire quoi après tes études? », « Tu devrais économiser à ton âge au lieu de voyager. », « Tu ne sais pas encore si tu veux des enfants? », « C’est pas ça la vraie vie. », « Tu vas comprendre plus tard. ». Ces petits dogmes dictés par une société capitaliste, vous pouvez les garder.

Face à un monde en constant changement où une multitude de choix s’offrent à nous, un monde où notre existence même est un mystère total et où les barrières s’effondrent de plus en plus, pourquoi faire le choix de vivre comme tout le monde?

J’entends et je réentends ces mêmes conversations maintes fois répétées, j’observe ces gens, incrédule, et je me questionne. Savent-ils seulement pourquoi ils désirent ce qu’ils désirent? Finir les études le plus vite possible pour intégrer le marché du travail, économiser pour s’acheter une maison de 300 000 payée sur 40 ans, avoir deux enfants avant 27 ans de préférence, parce que après 27 ans, ben t’es vieux. Pourquoi sacrifier sa jeune vingtaine pour perpétuer ce modèle de vie? Pourquoi?

Je vais te le dire pourquoi. Parce qu’être différent, ça fait peur, parce que dans les pubs, ils ont l’air tellement heureux, parce que l’ « American dream » contrôle plus ta vie que tu le penses, parce que tu te dis que c’est ça la vie, parce que tu as des croyances encrées en toi et que tu ne sais même pas pourquoi, parce que l’horloge biologique se fait sentir, parce que tu veux avoir la fierté d’avoir « réussi », comme si la vie était un jeu de Monopolie.

 

J’ai une nouvelle pour toi : tu vas mourir. Une vie c’est court… Alors pourquoi ne pas réfléchir à ce qui te fait sentir vrai dans un monde taché de faussetés? À ce qui t’allume profondément, à ce qui te pousse à te lever le matin et à ce qui fera paraitre tes journées trop courtes tellement tu en redemandes. Vois plus loin que ce qu’on t’a toujours dit. Vois plus loin, c’est tout.

Parce que derrière les pubs où les gens paraissent si heureux, il y a des produits à vendre pour enrichir de grandes multinationales, parce que derrière la peur d’être différent, il y a aussi le désir de se démarquer et d’être unique, parce que derrière le « American dream », il y a des gens éternellement insatisfaits de leur vie qui en veulent toujours plus, parce que derrière tes croyances, il y a un bagage légué de génération en génération et personne qui ne s’est levé pour dire : « Et si on avait tord? », parce que derrière ton horloge biologique et ton désir d’enfanter à tout prix, il y a une surpopulation mondiale et des millions d’enfants dans le besoin, parce que derrière ton désir de réussir dans la société, il y a des faux semblants, de l’égocentrisme et des regrets éventuels d’avoir peut-être passé à côté de ta vie.

Vois plus loin, toujours plus loin.

Marco_Carboni_photography_copyright

Alors, à ceux qui me demandent : « Tu ne sais pas ce que tu veux faire à 22 ans? », je leur réponds : « Non, mais je sais exactement ce que je ne veux pas et c’est quoi l’urgence? ». La vie, c’est maintenant. Ce n’est pas dans dix ans quand tu vas avoir une hypothèque à payer, deux enfants, un travail stable de 40h/semaine et que tu vas te sentir bien dans ton confort en te disant que tu contribues à la société.

Et si la vie c’était plus que ça?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :