Six types d’hébergements économiques pour voyager longtemps!

Après avoir voyagé seule pendant plusieurs mois en Europe et suite à de longues heures de recherches dévouées et passionnées en tête en tête avec mon ordinateur, j’ai développé une certaine expertise en matière d’hébergements économiques. Je suis constamment à la recherche de nouvelles alternatives afin de pouvoir voyager le plus longtemps possible à bas prix. J’éprouve un malin plaisir à contredire les gens qui pensent que voyager est une dépense inaccessible… Car, comme cette citation de Paulo Coelho, un de mes auteurs de prédilection, l’exprime si bien : « voyager n’a jamais été une question d’argent, mais de courage ».

Voici donc six moyens de voyager longtemps, de manière économique, tout en vivant de nouvelles expériences inoubliables. Les six moyens qui suivent sont des alternatives aux hôtels que j’ai personnellement expérimentées à quelques reprises et elles seront accompagnées d’expériences vécues. Néanmoins, plusieurs autres alternatives existent et j’aurais pu énumérer de nombreux autres types d’hébergements et/ou moyens d’économiser de l’argent en voyage… Ce sera à votre tour de vous lancer dans de tumultueuses recherches suite à la lecture de cet article!

1- Les auberges de jeunesse (hostels)

Un classique des backpackers: les auberges de jeunesse. Les auberges de jeunesse sont les carrefours des voyageurs et il y en a partout dans le monde. Ce sont des lieux riches en rencontres, en échanges culturelles, en discussions passionnées et bien sur en plaisir! Il est simple de trouver une chambre tout à fait confortable à très bas prix! Réserver une chambre dans une auberge peut se faire simplement sur internet et plusieurs auberges offrent le paiement total à l’arrivée seulement.

J’ai vécu, pour ma part, des expériences différentes d’une auberge à l’autre mais tout aussi mémorables les unes que les autres. Lorsque j’étais à Nice, je partageais un minuscule dortoir de quatre lits, au Nice Art Hotel, avec deux femmes asiatiques qui ne parlaient ni français ni anglais. La communication fût plutôt ardue! Après une semaine à communiquer via un semblant de langage des signes, je quittais cette auberge en aillant l’impression d’avoir passé une semaine au Japon auprès de ces deux asiatiques qui infusaient des thés assidument à chaque matin. La semaine suivante, je me trouvais à Barcelone, à l’Itaca Hostel, dans un dortoir de dix personnes. Cette auberge possédait une pratique cuisine où l’on pouvait concocter de délicieux repas maisons. C’était un réel plaisir. À Paris cette fois, j’ai séjournée au Peace and Love Hostel, qui m’attirait pour son ambiance de « party ». C’était une expérience tout à fait différente des deux autres auberges. À mon arrivée, après de nombreuses heures à l’aéroport, de temps à marcher, à chercher mon chemin, à prendre le métro, l’autobus et le taxi, je dégustais ma première bière à Paris en compagnie d’une femme d’Afrique du Sud et d’une de la Nouvelle-Zélande à parler de voyages et de la vie.

C’est aussi cela voyager : apprécier une délicieuse Heineken après des heures et des heures de transport! Si vous avez envie d’essayer une auberge de jeunesse, n’hésitez pas et allez-y! Le pire qu’il pourra vous arriver est de faire d’intéressantes rencontres et d’avoir milles et une péripéties à raconter.

 

2- Les chambres chez l’habitant

Un de mes buts premiers lorsque je suis à l’étranger est de m’imprégner le plus possible de la culture locale et de me sentir comme si j’y vivais. J’ai découvert le principe des chambres chez l’habitant lors de mon deuxième voyage en Europe, par le biais du site bedycasa.com. Le site AirBNB est également un choix judicieux. Le principe est assez simple: ce sont des gens qui ont une chambre en trop chez eux et la louent aux voyageurs désireux de découvrir leur joli coin de pays, pour une somme plutôt modique en général (comparativement aux hôtels). Le prix peut être à la nuit, à la semaine ou au mois. Ce type d’hébergement crée des séjours beaucoup plus personnalisés et la personne peut guider le voyageur dans ses activités touristiques, lui montrer des coins moins connus et discuter avec lui plus en détails de la ville et de son histoire. Je conseille cet hébergement aux personnes qui préfèrent avoir plus de tranquillité, prendre contact avec des personnes de la place et réellement sentir la vie quotidienne des citoyens de la ville. Ma première expérience de séjour dans une chambre chez l’habitant fût à Montpellier, une pittoresque ville dans le Sud de la France. J’étais hébergée dans un appartement du quartier Antigone, par une généreuse petite famille. Les parents et le fils sont venus me récupérer à la gare Montpellier-Saint-Roch et nous avons fait le trajet à pied jusqu’à leur appartement. J’ai tout de suite été charmée par la chaleur de ces gens du Sud!

 

3- Travailler comme Fille au pair

Vous êtes une fille entre 18 et 30 ans? Vous rêvez de partir en voyage, mais vous n’avez pas beaucoup d’argent? Vous aimez les enfants? L’option Fille au pair est faite pour vous! Inscrivez-vous dès maintenant sur aupairworld.com et partez découvrir un pays étranger tout en vous connectant avec une gentille famille locale! Être au pair, c’est travailler pour une famille en gardant les enfants quelques heures par jour, en leur apprenant une langue seconde (français ou anglais principalement), en jouant avec eux et en s’amusant. Vous serez logées, nourries, et même rémunérées (entre 50 et 100 euros par semaine)! En plus, vous aurez vos fins de semaines de congé dans la plupart des cas pour rencontrer d’autres filles au pair de votre région et créer des amitiés inoubliables. Trop beau pour être vrai? Et pourtant!

Ayant moi-même vécu l’expérience en Espagne, je peux affirmer que je le conseille à toutes les filles qui veulent rester longtemps au même endroit et vivre une des expériences les plus enrichissantes de leur vie! J’étais sur la magnifique île espagnole Mallorca, à Palma, lorsque j’ai rencontré une des familles les plus adorables que j’ai eu la chance de côtoyer. Le mode de vie espagnol, la chaleur humaine et la beauté des paysages m’ont marquée d’une marque indélébile et jamais je n’oublierai ces jours sous les palmiers.

 

4- Travail échange

Workaway.info est un site où se regroupent des passionnées de voyage d’un peu partout dans le monde. Les personnes s’inscrivent sur ce site soit comme volontaire ou comme hôte. Les hôtes affichent des offres de travail en échange d’un logement et de nourriture. Par exemple, grâce à workaway, vous pourriez travailler dans un vignoble en Italie pendant un mois, travailler dans un restaurant en Suisse pendant trois semaines, aider des agriculteurs dans une ferme écologique en France, travailler dans une auberge de jeunesse pendant trois mois, etc. Les possibilités sont sans fin. Les heures de travail tournent aux alentours de 5h/jour pour 5jours/semaine. Ce qui laisse amplement de temps libre pour partir à la conquête de la ville et profiter de votre voyage! Beaucoup d’endroits demandent aux voyageurs de rester un minimum d’un mois. Donc, si vous voulez voyager longtemps sans dépenser (à l’exception de vos dépenses personnelles), rencontrer d’autres voyageurs de partout dans le monde vivant la même expérience que vous, vous découvrir aux travers différents métiers, rencontrer des gens locaux généreux et ouverts au monde, prendre le temps de bien découvrir un coin de pays et vivre une des expériences les plus enrichissantes de votre vie, workaway est pour vous!

5- Dormir gratuitement chez les gens

Couchsurfing est également un site incontournable dans le guide du bon backpacker. Le principe de base du couchsurfing est que différentes personnes offrent leur divan gratuitement aux voyageurs qui viennent visiter leur ville. La coutume est de passer une ou quelques nuits chez cette personne et de lui laisser un présent en guise de remerciement au bout du séjour. C’est une application gratuite et accessible à tous. Il suffit de se créer un compte. Personnellement, j’ai beaucoup utilisé couchsurfing lors de mon voyage en Europe pour rencontrer des voyageurs. C’est un véritable réseau et plusieurs activités sont organisées quotidiennement dans différentes villes pour rencontrer des gens de partout dans le monde. Que ce soit pour dormir sur un divan gratuitement un soir, pour aller prendre un verre avec un autre voyageur ou pour participer à une activité nocturne en groupe, couchsurfing est une application incontournable.

6- Se faire des amis!

Cela peut paraitre simpliste, mais il ne faut pas sous-estimer l’importance de se faire des amis en voyage. Premièrement parce que ce sont les belles rencontres qui font les plus beaux voyages, mais également parce qu’un ami à l’étranger signifie un endroit où dormir à l’étranger. Il y aura toujours cet ami en France, en Suède ou en Allemagne qui sera prêt à vous accueillir si vous repassez dans le coin et vice versa! Lors de mon premier voyage, j’ai rencontré une fille de la Suisse et lors de mon deuxième voyage en Europe je suis partie vivre chez elle pendant trois semaines. La cerise sur le gâteau est que sa famille possède un restaurant sur une piste de ski, à Veysonnaz, dans les alpes et que je les accompagnais au travail lors de mon séjour. C’est lors de ce séjour que j’ai découvert que même s’il pleut en Suisse en bas des montagnes, une fois en haut, au dessus des nuages, il fait gros soleil. J’ai également appris ce que signifiait une mer de brouillard et à quel point le fromage suisse est délicieux! Je suis tombée éperdument amoureuse de ce pays d’un charme absolu au cœur des montagnes…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s