Voyage au coeur du Vietnam! (itinéraire, budget, conseils)

Voyager au Vietnam fût une expérience unique et riche en découvertes. J’ai eu la chance de parcourir ce long pays du nord au sud, puis du sud au nord durant deux mois. De ses rizières, à ses plages, en passant par ses montagnes, le Vietnam compte une immense diversité de paysages. Son histoire est ébranlante et touchante. Un peuple humble, fort et résilient a su se relever après avoir vécu tant d’atrocités. Ses musées historiques sont des incontournables et aident à la compréhension d’une identité nationale complexe. Le Vietnam est un pays communiste, mais son essort capitaliste est palpable dans certaines grandes villes. C’est un pays de contradictions, d’héritages bouddhistes, d’influences américaines, de sites protégés et de fierté nationale. Le tourisme est un phénomène assez récent dans ce pays, contrairement à ses voisins: la Thaïlande, le Cambodge et le Laos.

Toutes ses facettes uniques en font un pays à découvrir en profondeur. Que ce soit pour deux semaines, un mois ou deux mois, voici des itinéraires et conseils pour un séjour réussi au Vietnam. Bonne lecture!

Itinéraire

Du nord au sud, le Vietnam est long de 1600 km. S’y déplacer peut donc être fastidieux à cause carte-vietnamdes longs trajets que cela comprend. Par exemple, un trajet d’autobus entre Nha Trang et Da Nang, deux villes qui ne semblent pas si éloingées, peut facilement prendre 12h. C’est pourquoi, je vous conseille de choisir vos villes en fonction du temps que vous serez au Vietnam:

  • Voyage de deux semaines: Se concentrer sur une seule partie du Vietnam (Nord, Centre ou Sud). Nord: Hanoï, Halong Bay, Sapa / Centre: Da Nang, Hoi An, Hue, Phong Nha / Sud: Hô Chi Minh, Mui Ne, Dalat, Nha Trang.
  • Voyage d’un mois: Traverser deux des régions du Vietnam (ex: le sud et le centre OU le nord et le centre). Si vous aimez vous déplacez souvent ou si vous avez l’intention de prendre l’avion, vous pouvez aussi visiter les trois parties du Vietnam.
  • Voyage de deux mois: Vous avez amplement le temps de visiter tout le Vietnam sans trop de presse. Vous pouvez aussi aller séjourner quelques jours sur ses îles, comme par exemple la magnifique île de Phu Quoc.

 

Villes

  1. Hanoï, la capitale.

Hanoï est une ville intense, dense et animée. Le traffic vous épatera au premier abord, mais après un certain temps on s’y mêle sans trop de difficulté. Parmis ses lieux d’intérêts, il y a le musée de la guerre, le musée de la littérature, le lac Hoan Kiem, etc. Vous ne pouvez pas être à Hanoï sans goûter à l’un de leurs egg coffees. Les cafés vietnamiens sont parmis les plus réputés au monde.

 

2. Halong Bay

Halong Bay est sans aucun doute l’endroit le plus connu et le plus touristique du Vietnam. C’est une magnifique baie où vous pouvez faire des croisières d’une ou deux nuits et participer à différentes activités. Le paradis des photographes! Je n’y suis pas allée, car j’y étais durant l’hiver et la température n’était pas idéale, mais j’irai certainement la prochaine fois.

images

3. Sapa

Sapa, c’est LA ville des rizières à perte de vue. Pour la même raison qu’Halong Bay, je n’y suis pas allée à cause de la météo et du brouillard abondant, mais je la mets quand même ici, car cette ville semble magnifique.

Sapa-Mu-Cang-Chai-4-Days

4. Phong Nha

Phong Nha est un site naturel protégé par l’UNESCO. C’est un site d’une beauté incroyable. En deux jours, vous avez le temps de faire le tour du parc naturel et de visiter quelques grottes incroyables. Les bassins d’eau turquoise sont d’une beauté incomparable. C’est l’endroit parfait pour faire des activités extérieures avec une gang d’amis et pour fêter en soirée au Tiger bar!

29213897_1376314635848324_691078371278323712_o

5. Hue

Hue a été la capitale du Vietnam durant plus de 130 ans et est maintenant reconnue comme une ville aux riches sites historiques comme la Cité impériale, l’ancienne cité de l’empereur, de nombreux temples, etc. Un autre site à Hue attire de plus en plus l’attention des voyageurs et c’est le parc aquatique abandonné. Le parc a été abandonné en 2006 et est, depuis, libre d’accès. L’ambiance y est mystérieuse…

 

6. Da Nang

Da Nang est la ville qui m’a le plus surprise de tout mon voyage. Je n’avais absolument aucune attente sur cette ville. Ce fût le dernier endroit où nous sommes allés et j’ai été charmée. Da Nang est une ville sur le bord de la mer, mais beaucoup plus calme que Nha Trang. On ne sent pas du tout le tourisme de masse. Parmis ses attraits particuliers, il y a le Dragon bridge (un long pont avec un dragon qui crache du feu les soirs de fin de semaine), les nombreuses plages, son parc d’attraction avec l’une des plus grandes roues au monde, son buddha blanc et j’en passe… Définitivement une ville où il vaut le coup de s’attarder plus qu’une journée!

28942291_10156188678599469_413646513_o

 

7. Hoi An

Hoi An est une vieille ville vietnamienne classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Hoi An est traversée par des canaux et illuminée par des milliers de lanternes collorées. Le soir, la ville s’illumine. Hoi An est aussi connue pour ses nombreuses boutiques de confection de vêtements sur mesure.

8. Nha Trang

Nha Trang est une ville extrêmement touristique et la destination balnéaire des russes. Dans la ville, tout est écrit en vietnamien, en anglais et en russe. Pour cette raison, j’ai moins aimé cette ville. Néanmoins, c’est une destination magnifique et la longue plage est l’une des plus belles que j’ai vue en Asie. Il y a aussi un parc d’amusement sur une île (Vinepearl) où le seul moyen de s’y rendre est par téléphérique. Si vous voulez vous amuser, profiter de la plage et faire des sports aquatiques, Nha Trang est pour vous!

28768627_1368174036662384_844478147_o

9. Dalat

Dalat fût mon coup de coeur du Vietnam. C’est une ville magnifique, aux airs européens, au coeur des montagnes. La ville sur plusieurs étages est entourée par des paysages grandioses. Se balader en scooter autour de la ville et découvrir des coins cachés est l’activité de prédilection à Dalat. Dans les activités à faire, il y a aussi Dalanta waterfalls et sa montagne russe, Xuan Huong lake, la Maison Folle, etc.

10. Mui Ne

Mui Ne est une ville dans le sud du Vietnam en bord de mer, connue pour ses dunes de sable (les Red sand dunes et les White sand dunes). À Mui Ne, vous pouvez également déguster des fruits de mer frais. C’est à Mui Ne que j’ai mangé les meilleurs fruits de mer de tout mon voyage.

11. Hô Chi Minh (Saigon)

Hô Chi Minh, anciennement appelée Saigon, est la plus grosse ville du sud du Vietnam. C’est une grande ville industrialisée avec tout ce qu’il y a de plus capitaliste: des boutiques de marques renommées, des McDonalds, des Starbucks, des Burger Kings, etc. Contrairement à Hanoï, Hô Chi Minh nous fait sentir comme dans un pays favorisé et ouvert sur le monde. Parmis les nombreuses activités, il y a le Palais de la réunification, le musée de la guerre, le marché Ben Thanh, la walking street des backpackers, etc. Vous pouvez facilement rester cinq jours à Hô Chi Minh sans vous ennuyer!

12. Phu Quoc island

Phu Quoc est une île vietnamienne située tout au sud du Vietnam, proche de la frontière cambodgienne. C’est une toute petite île encore en construction. Il y a différentes plages à découvrir et plusieurs attractions disponibles. Il y a aussi de bons restaurants japonais, indiens, européens, etc. C’est une île resposante où il est plaisant et simple de se déplacer en scooter.

Transports

  • Sleeper bus: les autobus au Vietnam sont presque tous des sleeper bus. Le principe de ces autobus est que vous pouvez allonger vos jambes sous le banc d’en avant et être totalement étendu à l’horizontal. C’est l’idéal pour dormir durant les longs trajets et c’est abordable.

1

  • Avion : les deux principales compagnie d’aviation pour voyager au travers du Vietnam sont Vietnam Airlines et Jetstar Vietnam. Les prix de ces deux low costs sont en général très bas, mais peuvent augmenter assez vite à l’ajout de valises, de repas, etc. Par exemple, un vol de Hanoï à Hô Chi Minh peut coûter jusqu’à 100$.

 

  • Taxi: le taxi est un excellent moyen de transport au Vietnam, car les conducteurs mettent le compteur dans la majorité des cas et les prix sont avantageux. Faites attention aux conducteurs qui vous demandent un prix dès le départ, ce prix sera toujours plus cher que la valeur réelle du trajet.

 

Budget

-Repas vietnamien: entre 2$ et 5$

-Repas américain ou européen: entre 5$ et 10$

-Hostel (dortoire): entre 5$ et 10$ par nuit

-Hôtel (chambre privé): entre 15$ et 30$ par nuit

-Avion: entre 50$ et 200$ pour un vol interne

-Autobus: environ 15$ pour un trajet de 12h

-Budget moyen par jour: 30$ par personne

-Vol Montréal – Hanoï: environ 1 200$ aller/retour

-Total moyen à prévoir pour un mois au Vietnam: 3 000$

Alimentation

  • Cafés: Au Vietnam, il y a des cafés PARTOUT. Les vietnamiens adorent aller prendre un petit café et discuter pendant des heures.
  • Soupes Phô: LE REPAS principal au Vietnam. Vous allez tout simplement en retrouver partout. C’est une soupe de nouilles, avec souvent du porc et des herbes fraîches. pho
  • Spring rolls: Il y a des springs rolls dans tous les restaurants vietnamiens, car ils sont originaires de ce pays.
  • Riz friz et nouilles sautées: Deux plats délicieux qu’il est possible de retrouver un peu partout!
  • Les crêpes vietnamiennes: Ce ne sont pas les crêpes qu’on a l’habitude de voir. Il s’agit de crêpes salées avec souvent de la viande et des herbes à l’intérieur.
  • Banh Mi: Les Banh Mi sont des sandwichs vietnamiens et on en retrouve partout.

Conseils

1. Ne pas voyager au Vietnam durant Têt (le nouvel an vietnamien) aux alentours de la mi-février. Les festivités durent environ deux semaines et il devient très difficile de se déplacer et de trouver des hôtels à bon prix. Les prix doublent ou tripplent et si vous êtes à la dernière minute, toutes les chambres risquent d’être remplies.

2. Faire attention de ne pas payer des prix touristes faramineux, principalement en ce qui concerne les taxis dans les coins où il y a beaucoup de touristes.

3. Traverser les rues à la manière vietnamienne, mais de façon sécuritaire. Les vietnamiens ne font pas de stops, n’ont pas de lumières, ni de chemins de piétons et ne respectent pas les priorités de passage. Bref, c’est la loi du plus fort. Cela peut être très déconcertant au début, mais on s’habitue rapidemment et tout se fait dans le respect. Si tu es devant quelqu’un, il te laissera passer sans problème.

4. Apprendre à dire bonjour et merci en vietnamien! Ils trouveront ça drôle au début de vous attendre parler vietnamien, mais seront heureux.

5. Apprendre les grandes lignes de l’histoire du Vietnam afin de mieux comprendre leur réalité. Le Vietnam a une histoire particulière et on y voit encore les marques laissées par la guerre… Je vous conseille d’écouter quelques documentaires sur le sujet sur Youtube ou Netflix et d’aller visiter des musées. Vous ne verrez plus ce pays de la même façon.

Sources pertinentes

 

Bon voyage les éphémères !!

 

À lire aussi: 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s